«Concentrés sur nous-mêmes!»

14 septembre 2021, 17:20

«Concentrés sur nous-mêmes!»

Davis Cup Schweiz - Estland, Securitas Swiss Davis Cup Team

Le capitaine Severin Lüthi avec l'équipe suisse lors de la conférence de presse virtuelle.

Après l’Estonie, c’est l’équipe de Suisse qui a eu droit à sa conférence de presse virtuelle. Favoris de la rencontre, le capitaine Severin Lüthi et ses joueurs ont affirmé leur volonté de tout donner vendredi et samedi à la Jan Group Arena de Bienne pour obtenir la victoire en s’appuyant sur leurs propres forces.

«Pour une fois, nous sommes favoris, et même largement favoris, mais cela ne me dérange pas. Je pense que c’est plutôt positif et je suis content.» Severin Lüthi, capitaine du Securitas Swiss Davis Cup Team, aborde l’échéance du week-end prochain avec une certaine confiance. « C’est sûr que l’on ne connaît pas très bien les Estoniens et qu’on devra les observer un peu à l’entraînement pour en savoir davantage sur eux, ce qui n’est pas le cas quand tu affrontes des joueurs connus sur le circuit, mais je ne considère pas cela comme un désavantage. Quand tu es censé être plus fort que ton adversaire, tu sais que tu peux t’appuyer sur tes propres forces en donnant, évidemment, le meilleur de toi-même.» Le capitaine helvétique a également évoqué les motifs de son choix concernant les cinq joueurs présents à Bienne que sont Henri Laaksonen (ATP 119), Marc-Andrea Hüsler (ATP 138), Dominic Stricker (ATP 287), Leandro Riedi (ATP 763) et Jérôme Kym (ATP 1113) : «Pour les trois premiers, il n’y avait pas trop de doutes en raison de leur avance au classement, et pour les deux derniers, je me suis dit que c’était le bon moment pour eux de faire partie de l’équipe. J’y avais déjà songé pour notre rencontre précédente au Pérou mais il m’avait semblé que c’était un peu tôt.»

Si Jérôme Kym a déjà connu deux sélections et disputé deux matchs en Coupe Davis, ce n’est pas le cas de Dominic Stricker et de Leandro Riedi, les protagonistes de la finale du tournoi juniors de Roland-Garros 2020. Tous deux sont extrêmement heureux de cette première sélection. «C’est une magnifique expérience pour moi. Nous faisons de bons entraînements et je me réjouis de passer une belle semaine avec mes coéquipiers. Je suis prêt à tout donner pour la Suisse», a ainsi déclaré Dominic Stricker. «C’est un honneur pour moi de représenter mon pays. Nous formons un bon groupe et l’esprit d’équipe est excellent», a affirmé pour sa part Leandro Riedi. Pour Jérôme Kym, il n’est pas question d’adaptation à une nouvelle compétition et à une nouvelle formation mais à une surface différente, lui qui vient de jouer outre-Atlantique les demi-finales du tournoi juniors de l’US Open : «Le revêtement est plus lent ici et je souffre encore un peu du décalage horaire mais cela va s’arranger d’ici ce week-end, j’en suis sûr.»

Il est un autre membre du Securitas Swiss Davis Cup Team qui s’est illustré récemment aux Etats-Unis et il s’agit du leader de l’équipe Henri Laaksonen, présent au troisième tour de l’US Open après avoir passé par les qualifications. Rentré en Suisse avant Kym, il a eu le temps de s’adapter aux conditions de jeu de Bienne qu’il connaît bien : «C’est vrai que c’est plus lent qu’à New York et que cela favorise les longs échanges, mais cela me convient bien.» Invité à commenter le renouvellement des cadres au sein de l’équipe de Suisse, le Schaffhousois de 29 ans a fait preuve d’humour: «J’aimerais bien avoir le même âge qu’eux !» Blague à part, Laaksonen s’est surtout réjoui de pouvoir faire bénéficier ses coéquipiers de son expérience : «Si je peux les aider à progresser d’une manière ou d’une autre, cela me fera très plaisir.»

Des billets sont encore disponibles pour la rencontre de Coupe Davis entre la Suisse et l'Estonie les 17/18 septembre à la Jan Groupe Arena à Bienne.
Toutes les informations sont disponibles sur: www.swisstennis.ch/fr/daviscup

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8