«Pas le temps de pianoter sur le téléphone portable»

11 septembre 2019, 15:17

«Pas le temps de pianoter sur le téléphone portable»

Swiss Tennis Partner Academy Michèle Sjögren mit Svenja Ochsner

Michèle Sjögren trainiert in der Partner Academy Kaltbrunn mit Svenja Ochsner. 

Michèle et Roy Sjögren dirigent l’académie partenaire de Kaltbrunn. Mais l’ancienne joueuse professionnelle porte aussi souvent la casquette de cheffe de délégation pour Swiss Tennis. Elle nous explique de quoi est fait le ciment qui transforme trois athlètes individuelles en une équipe soudée et ce qu’elle-même tire des délégations.

Depuis deux ans et demi, Michèle Sjögren-Strebel de la Partner Academy Kaltbrunn accompagne régulièrement la délégation des filles U14 de Swiss Tennis. Cette année, ses protégées Karolina Kozakova, Céline Naef et Anina Lanz ont décroché  l’or au CE et sont sorties quatrièmes au Championnat du monde junior de tennis en équipe.

«Pour nos mandats de délégation nous approchons en premier lieu les académies partenaires, en droite ligne  avec l’objectif de continuité que nous visons dans tout le travail avec nos académies partenaires», développe Alessandro Greco, Responsable Sport d’élite chez Swiss Tennis.

«C’est l’équipe entière qui gagne ou qui perd»
La tâche de la cheffe de délégation comprend de nombreuses facettes telles que la planification, l’organisation et le coaching, mais aussi l’encadrement social des joueuses encore mineures. Et le plus grand défi d’entre tous: en l’espace de trois, quatre jours, elle doit trouver la recette pour transformer  un groupe disparate de joueuses individuelles en une équipe soudée et lui instiller la rage de vaincre.

«C’est notre philosophie que d’envoyer très tôt nos jeunes athlètes en délégation afin de créer une bonne dynamique de groupe. Ils peuvent ainsi se développer ensemble, se pousser mutuellement et comprendre qu’ils ont besoin les unes des autres. Dans les compétitions de simple ils rivalisent, tandis que dans les compétitions en équipe, ils apprennent à se soutenir mutuellement – un art dans lequel nos jeunes excellent depuis quelques années», explique Michael Lammer, coach de la relève U15 chez Swiss Tennis. 

Forger une certaine attitude mentale
Un aspect que souligne également Michèle Sjögren-Strebel: «Avec un bon esprit d’équipe, tout est possible. Je tiens à ce que les filles se rendent compte que chacune a un rôle important à jouer, qu’elle soit leader de l’équipe ou joueuse de remplacement. C’est l’équipe entière qui gagne ou qui perd.» Une attitude qu’elle inculque à ses protégées. «Je veux que chacune mobilise toutes ses ressources ou même se dépasse, sur le court et à côté. Pianoter sur son téléphone portable tandis qu’une coéquipière se bat pour chaque point sur le court est hors de question. Suivre et encourager les autres fait aussi partie de l’expérience collective d’une équipe.»

«Il reste de la place pour s‘amuser»
Ancienne joueuse de Fed Cup, multiple championne suisse avec GC et championne d’Europe U16 en équipe, Michèle Sjögren-Strebel a l’esprit d’équipe dans le sang. «Oui, j’adore opérer en équipe et autrefois, j’anticipais avec enthousiasme les deux semaines d’Interclubs LNA.» Lorsqu’elle dirige une délégation aujourd’hui, elle peut mettre à profit la vaste expérience accumulée lors des nombreuses compétitions par équipe, puis dans son activité de coach de l’équipe LNA de GC. «Je me souviens de ce qui me convenait quand j’étais joueuse et j’essaie d’en faire autant avec « mes » filles. Il faut travailler avec sérieux dans l’équipe, mais rien n’interdit de le faire avec le sourire. J’ai aussi vécu pas mal de choses dans mon rôle de coach d’une équipe interclubs LNA, et je sais par exemple comment remonter le moral des joueuses après une déception.»

Et à l’inverse? Est-ce que les délégations peuvent aussi l’inspirer dans son travail de directrice d’une école de tennis? «J’ai le privilège de pouvoir observer les meilleures jeunes joueuses du monde à l’œuvre lorsque nous sommes en délégation. C’est toujours très instructif, on voit à quel point le niveau est élevé et cela vous donne des repères pour votre propre travail» En d’autres termes: tout le monde sort gagnant de l’expérience.

Série «Swiss Tennis Partner Academy»
Dans notre newsletter, nous vous présentons à intervalles réguliers l’une des douze Partner Academies de Swiss Tennis et vous parlons de ses priorités et de celles de la région concernée.

Articles déjà parus dans la série:

 

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8