Birrhard sur le devant de la scène

27 Février 2019, 12:00

Birrhard sur le devant de la scène

Jürg Hüsler (R2, Rüschlikon), le père du joueur Coupe Davis Marc-Andrea, remporterait sa 13e médaille d'or en gagnant.

L’élite des seniors s’est donné rendez-vous dès demain jeudi au centre Aarsports Wase à Birrhard où les joueurs et les joueuses se disputeront les titres de champions seniors de l’hiver 2019. Les tableaux promettent des journées passionnantes en Argovie.

Chez les messieurs 35+, Jérôme Benoit (N4.131, Männedorf), un joueur qui arbore un classement N et qui est placé en numéro un, est le prétendant le plus sérieux à la couronne. Il s'agirait de son premier titre de champion de Suisse. Sur le papier, le numéro deux du tournoi, Simon Bieri (R1, Herzogenbuchsee), est son plus sérieux rival. Bieri a déjà remporté trois titres en championnats suisses, dont le dernier sur terre battue à l'été 2017.

Défenses de titres en vue
D'anciens et d’actuels champions suisses participeront également au championnat dans les autres catégories. Serge Lutgen (R1, Dornach, 45+), par exemple, garde un excellent souvenir de la halle de Birrhard. L'an dernier, il a remporté avec aisance le titre de champion dans la catégorie 45+. Six mois plus tard, le Soleurois s’adjugeait dans la foulée le titre estival à Berne et il vise maintenant le triplé. Dans les 50+, Stephan Bienz (R1, Schaffhouse) ajouterait volontiers un onzième titre à sa collection obtenue en championnat suisse seniors, ce qu’il parviendrait à faire en défendant son titre de l’année dernière. La participation de Jürg Hüsler (R2, Rüschlikon) est aussi très attendue. Le père du joueur de Coupe Davis Marc-Andrea Hüsler remporterait sa 13e médaille d'or en gagnant. Le talent de Marc-Andrea pour le tennis n'est pas le fruit du hasard.

Viser la médaille d’or à 83 ans
En automne 2018, le New York Times a publié une étude montrant que les joueurs de tennis vivent en moyenne 9,7 ans de plus que les personnes ne faisant pas de sport. L’article semble avoir motivé les joueurs de compétition dans les catégories d’âge les plus avancées du championnat. Cela faisait longtemps que le tableau des 80+ n’avait plus été aussi étoffé. A 83 ans, Gerhard Hess (R7, Burgdorf) bat tout le monde au classement par âge. Porteur du matricule 2, il a de bonnes chances de remporter la médaille d'or.

Trois épreuves féminines placées sous différents auspices
Cette année encore, les femmes sont malheureusement moins représentées que les hommes. Sur dix épreuves possibles, seules trois seront disputées. Néanmoins, les rencontres seront ici aussi intéressantes. La plus jeune concurrente (30+) est la Romande Jessica Morisod (R1, Choëx). Vu son classement, il semble à première vue difficile de lui opposer une adversaire à sa hauteur. C’est Sarah Frey (R2, Herzogenbuchsee) qui endossera vraisemblablement le rôle de challenger. Frey est toutefois classée 100 places derrière Morisod. Pour les deux joueuses, la médaille d’or serait synonyme d’un premier titre.

Dans la catégorie 40+, la médaille devrait revenir à Michelle Paroubek (R1, Nussbaumen). Mais elle a récemment été battue par une de ses adversaires, Alexandra Hellige (R2, Soleure), en décembre au Masters national des champions de clubs. La tension est donc au rendez-vous. Dans la catégorie 50+, la favorite est Sandra Hopfner (R2, Oberrohrdorf). L'Argovienne reste invaincue aux championnats suisses depuis deux ans.

Les parties débuteront jeudi à 10h00. Le tournoi s’achèvera à l’issue des finales qui se tiendront le dimanche 3 mars 2019.

Vers le tirage au sort/ordre de jeu

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8