Classement National 1/19: Federer et Bencic toujours en tête

05 avril 2019, 9:15

Classement National 1/19: Federer et Bencic toujours en tête

Roger Federer est le leader incontesté du premier classement National de 2019.

Roger Federer est le leader incontesté du premier classement National de 2019. Bien que n'ayant remporté «que» les tournois ATP de Bâle, Dubaï et Miami au cours de cette période de classement, le Bâlois a une avance considérable sur ses adversaires Stan Wawrinka et Henri Laaksonen. Belinda Bencic reste numéro un chez les dames. Bencic consolide sa première place devant Stefanie Vögele et Timea Bacsinszky, qui a regagné cinq places par rapport à l'automne.

Le classement National tient toujours compte des résultats de toute une année. Le classement du printemps intègre donc tous les triomphes et les défaites du 1er avril 2018 au 31 mars 2019. Durant cette période, Roger Federer (N1.1, Bottmingen) a remporté trois titres qui comptent pour le classement actuel: «son» tournoi à Bâle, le tournoi ATP 500 de Dubaï et le Masters de Miami, son sacre le plus récent. Le triomphe de Dubaï est entré dans l'histoire car le «Maître» a hissé son incroyable 100e trophée ATP dans l'État du Golfe. Stan Wawrinka (N1.2, Coppet) défend sa position de dauphin. Le Romand n'a cessé de s'améliorer et a réintégré le top 40 mondial. A Rotterdam où il s’est présenté en février, Wawrinka a accédé en finale d’un tournoi ATP pour la première fois en près de deux ans.

Henri Laaksonen (N1.3, Schaffhouse) reste abonné à la place derrière les stars visiblement indélogeables. Le champion suisse en titre lutte pour réintégrer le top 100 sur le circuit ATP. Lors du match de Coupe Davis contre la Russie en février, Laaksonen a prouvé d’une façon plus que convaincante de quoi il était capable. Derrière lui vient le champion suisse de 2017 Sandro Ehrat (N1.4, Schaffhouse). Le joueur de Schaffhouse a remporté trois tournois de l’ITF World Tennis Tour pendant la période de classement. Cristian Villagran (N1.5, Boudry, +2) est un nouveau venu dans le top cinq national. Agé de 37 ans, ce double national qui joue pour la Suisse, a depuis longtemps cessé de participer à des tournois internationaux. Mais en Suisse, il est resté pratiquement invaincu pendant la période de classement.

Le top ten est complété par le joueur de Coupe Davis Marc-Andrea Hüsler (N1.6, Rüschlikon, -1), suivi de Yann Marti (N1.7, Venthône, -1), Johan Niklès (N1.8, Petit-Lancy), Antoine Bellier (N1.9, Vessy, +2) et Robin Roshardt (N1.10, Zurich, -1). Adrian Bodmer (N2.13, Niederwil, -3) ne fait plus partie du cercle illustre des dix meilleurs. Le Saint-Gallois a en effet été éloigné des courts par des blessures.

Le meilleur Suisse dans la hiérarchie junior ITF a fait un bond remarquable dans le classement. Dominic Stricker (N2.30, Grosshöchstetten, +15), 16 ans, s'est montré particulièrement convaincant durant la période de classement, en particulier au niveau international. En automne, il a remporté deux tournois et s'est qualifié pour deux finales. Ses efforts lui ont permis de participer pour la première fois au tournoi junior de l'Open d'Australie 2019. Jérôme Kym, 16 ans (N2.29, Möhlin, +2) est le meilleur junior national et précède de justesse Stricker.

Bencic clairement en tête, Bacsinszky remonte dans le classement
Belinda Bencic de Wollerau est la mesure de toute chose chez les dames. Au classement de printemps, Bencic consolide sa place au soleil grâce à d’excellentes performances sur le circuit WTA et à son retour dans le top 30 du classement WTA. Tout comme son homologue masculin Federer, Bencic a triomphé à Dubaï. En route vers le titre, elle a battu pas moins de quatre des dix meilleures joueuses. Bencic a également convaincu au tournoi d’Indian Wells où elle s'est qualifiée pour les demi-finales.

Bencic précède Stefanie Vögele (N1.2, Leuggern) qui se positionne comme lors de la dernière période de classement et qui se maintient dans le top 100 du classement WTA. En juillet dernier, Vögele avait remporté le tournoi ITF de Contrexeville (FRA) doté de 100 000 dollars et elle a réintégré l’équipe nationale après une longue absence lors de la rencontre de Fed Cup contre l'Italie du mois de février. Le bond le plus remarquable chez les dames a été réalisé par la Lausannoise Timea Bacsinszky (N.1.3, Belmont, +5) qui, remise de ses blessures, gravit à nouveau les échelons du classement mondial et frappe à la porte du top 100 WTA grâce à une belle constance  sur le circuit. La quatrième place revient à Viktorija Golubic (N1.4, Zurich, -1). Golubic qui cède une place au niveau national a cependant consolidé sa position dans le top 100 WTA grâce à un tournoi à 125 000 dollars enlevé à Indian Wells en février.

Derrière ces joueuses viennent ensuite Jil Teichmann (N1.5, Bienne, -1), la Liechtensteinoise Kathinka von Deichmann (N1.6, Vaduz, -1), Conny Perrin (N1.7, La Chaux-de-Fonds, -1), Ylena In-Albon (N1.8, Baltschieder, +1), Patty Schnyder (N1.9, Bäch, -2), qui vient de tirer sa révérence, et Leonie Küng (N1.10, Beringen). In-Albon connaît une période particulièrement florissante dans sa carrière. Elle a récemment remporté un tournoi ITF doté de 60 000 dollars et s'est classée dans le top 200 du classement WTA.

Au-delà du top ten, il n'y a pratiquement aucun changement par rapport au précédent classement. La progression de Lulu Sun (N2.13, Founex, +2) et de Valentina Ryser (N2.23, Thoune, +3) chez les juniors mérite toutefois d'être mentionnée. Toutes deux ont pu gagner quelques places grâce à leurs exploits à l'étranger.

Classements

Messieurs
N1.1 (ancien classement: N1.1) Roger Federer (Bottmingen, valeur class. 17.768). 2 (N1.2) Stan Wawrinka (Coppet, 16.728). 3 (N1.3) Henri Laaksonen (Schaffhouse, 15.048). 4 (N1.4) Sandro Ehrat (Schaffhouse, 14.794). 5 (N1.7) Cristian Villagran (Boudry, 14.193). 6 (N1.5) Marc-Andrea Hüsler (Rüschlikon, 14.184). 7 (N1.6) Yann Marti (Venthône, 14.153). 8 (N1.8) Johan Niklès (Petit-Lancy, 14.093). 9 (N1.11) Antoine Bellier (Vessy, 14.054). 10 (N1.9) Robin Roshardt (Zurich, 13.993)

N2.11 (N2.15) Raphael Baltensperger (Uetikon Am See, 13.744). 12 (N3.36) Adam Moundir (Lucerne, 13.668). 13 (N1.10) Adrian Bodmer (Niederwil, 13.665). 14 (N2.16) Raphael Lustenberger (Ebikon, 13.604). 15 (N2.14) Vullnet Tashi (Grenchen, 13.586). 16 (N2.12) Jakub Paul (Chur, 13.561). 17 (N2.13) Remy Bertola (Lugano, 13.504). 18 (N2.21) Luca Castelnuovo (Sonvilier, 13.479). 19 (N2.28) Luca Stäheli (Wollerau, 13.406). 20 (N2.23) Henry von der Schulenburg (Küsnacht, 13.406). 21 (N2.20) Mirko Martinez (Neuchâtel, 13.393). 22 (N2.22) Riccardo Maiga (Lugano, 13.325). 23 (N2.29) Aaron Schmid (Itapua Salvador, 13.288). 24 (N2.21) Damien Wenger (La Neuveville, 13.192). 25 (N2.25) Loïc Perret (Genève, 13.186). 26 (N2.24) Louroi Martinez (Concise, 13.146). 27 (N2.17) Adrien Bossel (Bienne, 13.144). 28 (N2.19) Luca Margaroli (Ponte Capriasca, 13.137). 29 (N3.31) Jérôme Kym (Möhlin, 13.050). 30 (N3.45) Dominic Stricker (Grosshöchstetten, 12.999).

Dames
N1.1 (N1.2) Belinda Bencic (Wollerau, 18.061). 2 (N1.2) Stefanie Vögele (Leuggern, 16.560). 3 (N1.8) Timea Bacsinszky (Belmont, 16.398). 4 (N1.3) Viktorija Golubic (Zurich, 16.288). 5 (N1.4) Jil Teichmann (Bienne, 15.578). 6 (N1.5) Kathinka von Deichmann (Vaduz, 15.497). 7 (N1.6) Conny Perrin (La Chaux-de-Fonds, 15.428). 8 (N1.9) Ylena In-Albon (Baltschieder, 15.414). 9 (N1.7) Patty Schnyder (Bäch, 15.062). 10 (N1.10) Leonie Küng (Beringen, 14.922).

N2.11 (N2.13) Amra Sadikovic (Bilten, 14.763). 12 (N2.11) Lisa Sabino (Lugano, 14.751). 13 (N2.15) Lulu Sun (Founex, 14.654). 14 (N2.12) Tess Sugnaux (Granges-Marnand, 14.605). 15 (N2.14) Simona Waltert (Coire, 14.603). 16 (N2.17) Susan Bandecchi (Montagnola, 14.552). 17 (N2.18) Joanne Züger (Sissach, 14.337). 18 (N2.22) Lara Michel (Apples, 14.245). 19 (N2.21) Sandy Marti (Venthône, 14.218). 20 (N2.16) Nina Stadler (Kirchberg, 14.167). 21 (N2.23) Fiona Ganz (Embrach, 14.166). 22 (N2.20) Karin Kennel (Oberentfelden, 14.118). 23 (N3.26) Valentina Ryser (Thoune, 14.044). 24 (N2.24) Xenia Knoll (Lyss, 14.023).

Classement N (pdf)

 

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8