18 septembre 2016, 23:56

UN TOUT GRAND MERCI aux supporters suisses!

Ils étaient sept, très exactement, à vibrer avec la #Securitas Swiss Davis Cup Team à Tachkent et à la soutenir haut et fort dans sa lutte pour défendre sa place dans le groupe mondial convoitée par l’Ouzbékistan. « Seulement » sept, pensez-vous peut-être. « C’est toujours sept de plus que n’importe quelle autre nation jusqu’à présent », ont constaté les responsables médiatiques ouzbeks qui couvraient cette rencontre.

Ils étaient aisément repérables dans le modeste stade de Tachkent, ces sept fans tout de rouge et de blanc vêtu qui encourageaient de vive voix la Swiss Davis Cup Team sans jamais faillir aux règles de la sportivité. Six Romands et une supportrice alémanique, six femmes et un homme. Leur objectif: montrer à « nos chouchous » que nous les soutenons, où qu’ils jouent et surtout : quels que soient les joueurs alignés ! », précisent-ils d’une seule voix.

Tous les sept sont membres du club officiel des supporters de nos deux équipes nationales qui a été fondé il y a près de 15 ans. Certains en font partie depuis le tout début, une personne a rejoint le « noyau dur » des supporters il y a cinq ans seulement. « Nous avons accompagné l’équipe partout – au Kazakhstan, au Maroc, même jusqu’en Australie ! », explique Michèle Gerber. 

Floriane Germanier et Maroussia Geiser ont décidé à la dernière minute de faire le voyage en Asie centrale. « Notre effort a été bien récompensé! », se réjouissent les deux supporters assidus après la victoire qu’Henri Laaksonen, Adrien Bossel, Antoine Bellier, Johan Nikles et le capitaine de l’équipe Severin Lüthi célèbrent naturellement en compagnie de leurs fans. L’équipe a même invité les sept fidèles dans la zone qui lui est réservée pour lever le verre à la victoire et poser pour des photos, distribuer des autographes à tour de bras et discuter. «  C’est assez exceptionnel que vous consentiez à faire un si long déplacement pour venir nous encourager », a déclaré un Lüthi reconnaissant au nom de son équipe. « Comme de coutume, vous avez mis toute votre énergie à nous porter et souvent marqué votre présence plus bruyamment que le reste des spectateurs réunis, ce qui nous a doublement motivés », a renchéri le Fribourgeois Adrien Bossel.

La petite troupe helvétique a manifestement aussi plu à la télévision ouzbèke qui la montrait régulièrement sur le petit écran, ainsi qu’aux spécialistes en ligne de l’ITF qui sont allés jusqu’à décerner le titre de « fan du jour » à  Michèlle Gerber vendredi.

Les seuls à se moquer de cette petite délégation de « seulement » sept supporters ont été des médias suisses. Des commentaires qui semblent pour le moins inappropriés quand on sait que deux journalistes très exactement ont pris la peine de se déplacer à Tachkent!

 

Ajouter un commentaire

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8