La situation reste (hélas) la-même

13 janvier 2021, 17:50

La situation reste (hélas) la-même

Image: Dr StClaire sur Pixabay

A la suite de la conférence de presse d’aujourd’hui du Conseil fédéral, les choses sont claires : les mesures valables jusque-là pour le sport – donc aussi pour le tennis – sont prolongées et ce en tout cas jusqu’à fin février.

Ce qui est également clair : les cantons peuvent renforcer encore ces mesures. Nous essayons ici de décrire les conséquences pour le tennis à l’échelle nationale.

Les courts de tennis indoor sont en principe fermés. Exception : les joueurs de moins de 16 ans peuvent s’entraîner. Ils n’ont pas le droit de disputer de compétitions mais peuvent s’entraîner normalement (recommandation de Swiss Tennis : 5 personnes au max. par court). Attention : cela ne signifie pas que les parents ou d’autres personnes peuvent accompagner des enfants de moins de 16 ans sur le court et jouer au tennis avec eux. C’est interdit. Seules les personnes qui entraînaient les jeunes jusque-là peuvent continuer de les entraîner.

Courts de tennis en plein air : malgré de nombreuses interventions de Swiss Tennis auprès des autorités, il n’a pas été accordé d’exception pour l’utilisation des courts de tennis en plein air. La Confédération utilise comme argument pour justifier sa position que les courts de tennis ne sont pas des « terrains ouverts », étant donné qu’ils sont entourés d’un grillage. Swiss Tennis réfute cet argument. Nous allons continuer ne nous engager pour un assouplissement dans ce sens comme pour d’autres assouplissements concernant la pratique du tennis.

Les autorités compétentes ont reçu de notre part des informations complètes sur la pratique « sûre » du tennis. Les mesures de protection pour le tennis de loisir et de compétition sont connues et elles ont fait leurs preuves, ce qui fait que l’interdiction générale de la pratique du tennis pour les adultes n’a pas beaucoup de sens, dans la mesure où elle ne contribue pas à la propagation de la pandémie quand les vestiaires et les restaurants sont fermés et que les joueurs respectent les distances préconisées. Nous sommes complètement d’accord à ce sujet avec les nombreux commentaires que nous avons reçus de joueuses et de joueurs de tennis de toute la Suisse. Cependant : seule la Confédération peut décider d’une levée de l’interdiction ou d’un assouplissement vis-à-vis du tennis.

En ce qui concerne l’accès aux aides de rigueur pour les gérants d’établissements qui doivent rester fermés, nous allons déterminer si et comment elles sont utilisables par exemple pour les centres ou les écoles de tennis ou si cela est en contradiction avec le soutien financier accordé dans le cadre des paquets d’aide destinés au sport.

Nous continuerons de tenir nos membres et la communauté de tennis au courant de l’évolution de la situation et de nos efforts.

 

Informations importantes et concept de protection Swiss Tennis
Mesures et ordonnances 

 

 

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8