La Suisse en barrage de promotion!

10 Février 2019, 18:26

La Suisse en barrage de promotion!

Securitas Swiss Fed Cup Team

Securitas Swiss Fed Cup Team

Déjà victorieuse de son simple samedi, Belinda Bencic (WTA 45) a parfaitement joué son rôle de numéro un helvétique en battant nettement son homologue italienne Camila Giorgi (WTA 28) sur le score de 6-2, 6-4, un succès synonyme de troisième point décisif pour la formation helvétique. Le Securitas Swiss Fed Cup Team est ainsi qualifié pour un match de promotion qui est programmé le week-end de Pâques prochain et qui pourrait lui permettre de retrouver l'élite. La Suisse connaîtra son adversaire du mois d'avril dès mardi, date du tirage au sort de ces rencontres de barrage face à un des perdants du premier tour de groupe mondial I cette semaine.

Avec un avantage de 2-0 après la journée de samedi, Belinda Bencic était en position idéale pour apporter le point de la victoire à la Suisse et elle s'est acquittée de cette tâche avec autorité. Dès le début de son match face à Camila Giorgi, elle a pris les devants en saisissant le service de sa rivale. Elle a raté ensuite une balle pour confirmer ce break initial et concédé son engagement mais cela n'a enfreint en rien sa volonté d'assurer le plus vite possible le succès helvétique. Après avoir été menée 1-2, elle a marqué cinq jeux consécutifs pour empocher la première manche sur un jeu blanc. Sur son service, son adversaire italienne avait gâché trois balles pour se détacher 3-2 puis une balle pour revenir à 3-4. Ce manque d'opportunisme était révélateur: la volonté de vaincre était de toute évidence du côté suisse.

Dès la première balle de match
Cela s'est vu une nouvelle fois dès le début de la seconde manche où Belinda Bencic, comme lors du premier set, s'est emparée d'emblée du service de Camila Giorgi sans jamais trembler par la suite sur sa propre mise en jeu. La Saint-Galloise aurait pu même obtenir une victoire plus facile lorsqu'elle n'a pas profité d'une balle de 4-1 mais là n'était pas l'essentiel. En raison de fautes directes trop nombreuses, la numéro un italienne ne pouvait remettre en cause le succès helvétique. Après avoir conclu dès sa première balle de match, la protégée de Heinz Günthardt a pu lâcher un cri libérateur et fêter de façon méritée sa victoire avec ses coéquipières. Sur le court, elle a remercié les supporters de leurs encouragements puis toute l'équipe de Suisse de son soutien et de la belle semaine passée en sa compagnie avant de faire un tour d'honneur pour le plus grand plaisir des spectateurs. Ces derniers ont ensuite assisté à un double qui n'avait plus qu'une importance anecdotique. La paire transalpine Errani/Trevisan a battu le duo Bacsinszky/Vögele 7-6 (5), 3-6 et 10-5 au super tie-break, non sans que les Italiennes aient sauvé trois balles de set dans la première manche, pour donner à la rencontre un score final de 3-1 pour la Suisse.

Super ambiance
C'est évidemment un Securitas Swiss Fed Cup Team hyper heureux qui s'est présenté au complet devant la presse à l'issue du double. Premier à prendre la parole, Heinz Günthardt s'est montré rayonnant: "Je crois qu'on peut parler d'une semaine parfaite. On a gagné dès le troisième match, ce qui ne nous était plus arrivé depuis longtemps." Pour rafraîchir la mémoire de son capitaine, Timea Bacsinszky a alors précisé: "C'était en Suède en 2015." La Vaudoise est ensuite revenue sur le fameux esprit d'équipe régnant au sein de la formation helvétique et si souvent évoqué ces derniers jours: "J'ai discuté avec beaucoup de joueuses sur le circuit et je crois vraiment que ce qui se passe entre nous est quelque chose de très spécial." Belinda Bencic ("C'est une joie immense de pouvoir disputer une rencontre de Fed Cup à Bienne"), Stefanie Vögele ("Je n'avais plus joué dans l'équipe depuis 2014 mais j'ai été accueillie avec beaucoup de chaleur") et Jil Teichmann "Même si je n'ai pas joué, j'ai beaucoup apprécié cette nette victoire et les jours passés ensemble") ont ensuite confirmé les propos de la Vaudoise.

Futur prometteur
Pour terminer, Heinz Günthardt a parlé de l'avenir de son équipe. "Bien sûr qu'on pourrait gagner la Fed Cup avec cette équipe l'an prochain: ces dernières années, on a perdu deux demi-finales seulement au double décisif alors que nous n'étions pas au complet. Contre l'Italie, tout le monde était là mais ce n'est pas toujours comme ça. Entre deux rencontres, il peut se passer beaucoup de choses." Le capitaine helvétique sait également que la chance au tirage a son importance. "C'est différent de jouer l'Australie à l'extérieur ou l'Allemagne à domicile. Regardons déjà quel adversaire on nous désigne mardi. Pour espérer l'emporter, il faut naturellement aussi un ou deux petits coups de pouce du destin", a-t-il dit en conclusion.

Quelle est la suite?
Grâce à sa victoire sur l'Italie, le Securitas Swiss Fed Cup Team s'est qualifié pour les play-offs de promotion dans le groupe mondial I qui réunit les huit meilleures nations de la planète. Ces matchs de barrages sont programmés les 20/21 avril prochains.

Le tirage au sort qui va désigner l'adversaire et donc le lieu de déroulement de la rencontre est fixé le mardi 12 février. Il peut être suivi en livestream sur le site www.fedcup.com.

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8