Un réflexe qui peut coûter cher

31 octobre 2017, 10:18

Un réflexe qui peut coûter cher

Est-ce que vous avez des médicaments dans votre pharmacie de ménage qui figurent sur la liste des substances interdites? Faites le test!

Est-ce que vous avez des médicaments dans votre pharmacie de ménage qui figurent sur la liste des substances interdites? Faites le test!

"Un tournoi important commence ce week-end. Je suis bien préparé et je peux rêver du titre. Sauf que j’ai ce maudit rhume qui me tracasse depuis avant-hier. Rien de grave, un peu de repos me remettrait d’aplomb, mais malheureusement, je n’ai pas le temps. Pour ne pas compromettre mes chances de gagner, je fais un peu d’automédication. «Vicks MediNait» m’a toujours aidé contre la toux ou un rhume…"

  
La pharmacie de ménage – bouée de sauvetage ou ce qui va vous faire couler? 
Qui n’a déjà vécu ce genre de situation: quand on a un rhume, de la fièvre et que les articulations sont douloureuses, le premier réflexe est de dévaliser sa pharmacie de ménage. Mais attention! Saviez-vous par exemple qu’en prenant «Vicks MediNait», vous auriez violé les règles antidopage? Beaucoup d’autres remèdes courants contiennent aussi des substances dopantes, en l’occurrence l’éphédrine dans notre cas. Même des remèdes alternatifs peuvent donner un résultat positif lors d’un contrôle antidopage. 
  
Une base de données moderne pour Antidoping Suisse 
Même si un tournoi du sport de masse n’est pas une cible privilégiée des tests antidopage, les sportifs se doivent, dans leur propre intérêt et dans celui d’un sport propre, d’étudier scrupuleusement la formulation de tout médicament avant de le prendre pour éviter les substances interdites.   
Et grâce à la nouvelle base de données pour les médicaments d’Antidoping Suisse, ce n’est vraiment pas sorcier. Il suffit de saisir le nom du médicament et vous saurez tout de suite s’il comprend des substances interdites ou non. 
  
Pour commencer, testez votre pharmacie de ménage: quels médicaments figurent sur la liste des interdictions? La base de données existe aussi sous forme d’une appli mobile. Vous pouvez donc la consulter toujours et partout, par exemple à la pharmacie, avant d’acheter un médicament (appli gratuite pour supports iOS et Android). Mais n’ayez crainte: l’interdiction est levée pour beaucoup de substances lorsqu’un médecin les a prescrites en indiquant les motifs de l’administration. Si vous êtes asthmatiques, vous n’êtes donc pas privé de tennis durablement sous prétexte que vous utilisez un spray inhalateur. 
  
Swiss Tennis s’engage pour un sport propre et honnête 
En tant qu’association membre de Swiss Olympic, Swiss Tennis soutient pleinement les valeurs de la Charte d’éthique et il lui importe de les porter à la connaissance de ses membres. Pour de plus amples informations au sujet de la lutte antidopage, veuillez consulter notre site www.swisstennis.ch/fr/national/antidopage-ethique/antidoping. 
  
Un petit conseil si vous souhaitez aborder le thème du dopage de manière ludique avec les jeunes de votre club: Antidoping Suisse a élaboré conjointement avec les agences nationales allemande et autrichienne de l’antidopage (NADA) le jeu mobile «Born to Run». Il permet de sensibiliser les jeunes sur un mode ludique aux conséquences de la prise de médicaments dans le sport. L’enjeu de ce  jeu «Jump ’n‘ Run» consiste pour le protagoniste à surmonter toutes sortes d’obstacles sur les toits de grandes métropoles. De temps en temps, l’athlète est invité à un contrôle antidopage. Les joueurs pris en flagrant délit perdent des points et sont mis au ban de la «Wall of Shame».

«Born to Run»: Informations et téléchargement.

 

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8