02 mars 2020, 4:19

Une équipe de Coupe Davis multilingue

Même si aucun membre de la Coupe Davis n'est encore allé au Pérou, deux joueurs se sentent linguistiquement très à l'aise dans ce pays d'Amérique du Sud.

Johan Nikles et Luca Margaroli comptent parmi les talentueux polyglottes du circuit. En effet, Nikles parle couramment le français, l'anglais, l'espagnol, le bon allemand et maîtrise suffisamment le suisse allemand pour se faire comprendre et saisit même quelques bribes de catalan. En plus de ces langues (sauf le catalan), Margaroli sait aussi l’italien, qui est sa langue maternelle, et, selon ses propres dires, sait suffisamment de russe pour commander quelque chose à manger au restaurant.

Théoriquement, les deux athlètes pourraient donc communiquer en espagnol s’ils étaient amenés à jouer en double. Mais selon toute vraisemblance, c’est le français qu’ils choisiraient et ce indépendamment de leur adversaire.

Le capitaine Severin Lüthi parle également plusieurs langues couramment. Mais lors de l’interview pour la télévision péruvienne, Fabienne Benoit, la responsable de l'équipe, l’a aidé pour la traduction. Après tout, elle parle aussi sept langues - dont un peu d'arabe marocain.

 

Ajouter un commentaire

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8